Le dispositif d’observation des prix est mis en place

0
216

Extension du champ géographique de l’Indice harmonisé des prix à la consommation des ménages.

Le dispositif d’observation des prix est mis en place

Le Projet de renforcement des capacités en statistiques (PSTAT) a financé un atelier de formation sur la mise en œuvre du projet « extension du champ géographique de l’Indice Harmonisé des Prix à la consommation (IHPC) ». Quarante-deux (42) cadres de l’Institut national de la statistique ont suivi cette formation  en deux pôles : pôle de Brazzaville, du 17 au 21 mars 2018, regroupant les cadres de Brazzaville, Owando et Ouesso ; et pôle de Pointe-Noire,  du 22 au 26 mars 2018,  pour les cadres de Pointe-Noire et Dolisie.

Jusqu’en fin janvier 2018, le suivi des prix à la consommation des ménages ne s’effectuait qu’à Brazzaville et à Pointe-Noire. Dans ces conditions, le calcul de l’indice national des prix posait problème. C’est ainsi que PSTAT avait recruté un consultant international chargé de produire une note méthodologique visant  l’extension du champ d’observation des prix. Au terme de cette note, trois localités ont été ajoutées pour le relevé des prix : Dolisie, Owando et Ouesso.

La formation des agents est l’une des étapes primordiales préconisées par cette note méthodologique. Elle a porté sur l’appropriation des supports suivants : manuel de l’agent enquêteur des prix à la consommation ; manuel du contrôleur ; questionnaires de collecte ; déontologie et règles générales à observer ; logiciel informatique de production de l’IHPC ; matériel de collecte des prix.

Trois formateurs, cadres de la Direction générale de l’Institut national de la Statistique à savoir Messieurs Aaron Bantsimba, Gaston Matondo et Dukken Oussana, ont animé  les différentes sessions. Des exercices pratiques de remplissage des questionnaires hétérogènes et homogènes et de la fiche d’identification des points de vente ont permis l’application des notions théoriques enseignées.

Au terme des présentations théoriques, les participants ont été familiarisés au logiciel de production de l’IHPC, Phoenix-Uemoa. Ce dernier donne, entre autres, la possibilité de contrôler les données saisies, de procéder à leur apurement, de calculer des indices ainsi que de récupérer les données existantes.

Après la présentation du  matériel de collecte des prix, il a été effectué une descente sur quelques marchés de Brazzaville et de Pointe-Noire dans le but de mettre en pratique les enseignements reçus en salle. Au préalable, les contrôleurs ont été édifiés sur la conduite des équipes sur le terrain, la gestion des outils de travail et des finances mises de l’équipe des prix ainsi que sur les dispositions liées à l’organisation de la zone de contrôle.

Pour la suite du processus, il est prévu dans la période d’août à décembre 2018, la collecte des prix de base. Les données collectées dans les cinq localités seront centralisées à l’INS et saisies avec l’application Phoenix-UEMOA. C’est donc à partir de janvier 2019 que les données collectées  serviraient au calcul de l’indice national harmonisé des prix à la consommation.

REPONDRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom